RIA - Feb 2018


Machines de dénervage et de désossage

Les machines de dénervage et de désossage mécanique (100 à 15 000 kg/h) permettent d'obtenir des viandes de qualité à partir de matières premières de volaille, de porc ou encore de boeuf. Elles bénéficient d'outils améliorés qui soumettent les matières premières à une pression toujours plus basse de manière à préserver les qualités techniques des viandes séparées. Compatibles avec de nombreuses matières premières, avec ou sans cartilages (viandes de jarret, chutes de parages, aponévroses), les dénerveuses permettent d'atteinde un rendement de 80 à 95 %, avec un ration de C/P contrôlé et une élévation de température maîtrisée. Compatibles avec de nombreuses matières premières de volaille (cous, fourchettes, pilons, carcasses, ailes) ou de porc (os de longe, échines, côtes), les désosseuses mécaniques permettent de contrôler les caractéristiques de texture, de couleur et de teneur en calcium (inférieur à 1 000 ppm) des viandes séparées. La gamme offre également d'autres avantages : absence de prébroyage, séparation en une seule étape, mise en oeuvre simple et faible coût de maintenance.